En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir plus
Culture

Découvrez les résultats de l'étude emploi-compétences menée dans le secteur culturel

18 octobre 2016

La Chaire « RH et Innovations Sociales dans la Culture » d’Audencia Business School a mené une étude sur les besoins en emploi, formations et compétences au sein des filières du secteur culturel des Pays de la Loire. Plus d’une centaine d’acteurs ont été interrogés. Apporter des préconisations concrètes amenant à des actions, expérimentations ou innovations permettant de soutenir et développer l’emploi et les compétences dans les filières culturelles.

Des thématiques transversales

L’objectif était de compléter les données quantitatives existantes grâce aux Observations participatives et partagées menées au sein des différentes filières culturelles, par une méthodologie qualitative afin de réaliser un état des lieux du contexte actuel. Pour ce faire, une cinquantaine d’entretiens individuels et près d’une dizaine d’ateliers de groupe sur des thématiques transversales ont été organisés. En effet, sept thématiques transversales ont été définies dans le cadre d’une co-construction de la méthodologie avec le comité de pilotage, composé des représentants des 6 filières du secteur culturel (cinéma/audiovisuel, arts visuels, livre, musiques actuelles, patrimoine et spectacle vivant). Il s'agit des besoins en formation, de l’évolution de carrière, des nouveaux modèles économiques, de la mutualisation, de la médiation, des producteurs et de l’enseignement artistique. Ces thèmes relèvent de problématiques communes rencontrées par les filières étudiées. Voici les premiers résultats ! 

Des besoins en compétences communs

Globalement, les besoins en formation initiale sont satisfaits, à l’exception des arts plastiques qui souhaiteraient davantage de professionnalisation à la sortie des Beaux-Arts notamment. Les acteurs, quelle que soit leur filière, ont des besoins en compétences transversales, de « support » (de type administration, gestion, communication, prospection, juridique, etc.) Les filières culturelles sont en attente de nouveaux formats de formation, plus souples, tels que les échanges de bonnes pratiques, la mise en réseau, les séminaires interdisciplinaires…

Mutualisation, transfert de compétences

Les acteurs ont également fait part de leurs besoins en matière de mutualisation sur des fonctions relevant de ces compétences transversales, mais aussi en termes de matériels et de locaux. Ils souhaitent également obtenir plus de visibilité en matière d’emploi et de formation. Des besoins de décloisonnement et de mobilité ont également été exprimés, notamment par certains enseignants artistiques et artistes, qui souhaitent obtenir davantage de temps pour développer leurs projets artistiques personnels, plutôt que du temps de formation professionnelle. Les résultats ont été présentés au comité de pilotage en octobre.

Pour les découvrir, cliquez ici pour télécharger le rapport d'étude complet.


Vous aimerez aussi
  • Etude sur le besoin en formation de la filière Arts visuels

    13 juillet 2018
  • La vidéo du webinar sur les besoins en emplois et en compétences dans le monde culturel est disponible

    17 octobre 2016

Catégories
Culture Business